jeudi 30 mars 2017

La magie en général


Pour commencer ce blog, je vais faire un explicatif rudimentaire de la magie. Je pense qu'il sera nécessaire aux profanes ou peut-être apprendrai-je quelque chose à ceux qui étudient l'ésotérisme.

Les couleurs de le magie



C'est un sujet assez simple à mon avis. Nous parlons toujours de magie noire et de magie blanche ou encore de magie rose, verte, rouge pour ne citer que les principales. En réalité nous pouvons parler de courants magiques et non de couleur. La magie n'a aucune couleur, elle n'a que des intentions. 

Les gens généralement pensent qu'un rituel tel que celui de bannissement est un rituel de magie noire. C'est faux. Tout dépends de ce que nous voulons bannir. Il peut s'agir du bannissement d'une personne, de celui d'une habitude, d'un amour qui fait souffrir... Ce qu'il faut comprendre c'est que les intentions donnent "la couleur" du rituel que vous allez accomplir. Personnellement je différencie mes actions magiques de cette manière, car elle me semble bien nuancée et assez proche de réalité:
  • Un mal pour un mal
  • Un mal pour un bien
  • Un bien pour un mal 
  • Un bien pour un bien
Je m'explique. Pour le rituel de bannissement par exemple : 
Si il s'agit de bannir quelqu'un de votre vie en ayant des sentiments négatifs à son égard que lors de votre rituel vous demandez à des forces de basses vibrations de vous aider de quelque manière que ce soit, quitte à ce qu'il arrive de véritables malheur à cette personne, il s'agit clairement d'un mal pour un mal.
Si vous voulez bannir celui que vous aimez de votre vie, parce qu'il souffre ou que vous en souffrez malgré l'amour qui existe en vous, il s'agira d'un mal pour un bien.

Vous voyez où je veux en venir ? On peut faire la même chose avec un rituel de protection. Tout dépend des mots que vous utiliserez (car les mots sont très importants), de vos sentiments et intentions. Que le rituel soit fait sur vous-même (généralement on ne se fait pas de mal à nous-même quoi que...) ou sur une autre personne.

Comment faire ? Est-ce que je peux y arriver ?


Tout le monde peut le faire à condition d'étudier avant. Les rituels que vous trouverez dans des livres vendus en librairie, ne seront pas spécialement efficaces, car trop impersonnel et pas assez adapté à la situation. 

Premièrement, il va vous falloir travailler la méditation, être capable de vider votre esprit et avoir une concentration à toute épreuve lors du rituel. J'insiste que l'apprentissage de la magie peut se faire de différentes manières, on peut commencer par ce que l'on veut, mais tant que vous n'êtes pas capable de méditer, impossible de réussir un rituel. Les premières pratiques magiques seront la méditation et la visualisation.
Ensuite, le plus important et le plus long à apprendre: l'astrologie (non, non... pas celle des magazines). Vous n'aurez pas besoin de carte du ciel papier pour pouvoir déterminer la position des planètes dans le ciel, car il existe des programmes simples d'utilisation pour ce faire (StarFicher en est un bon), par contre il vous faudra apprendre leurs interactions, les phases de la lune doivent êtres comprises dans le lot. Personnellement, lorsqu'on me dit qu'il faut faire le rituel de nuit et non de jour parce que blablabla, je ris. L'important (à mon avis) est dans la position des astres et leurs interactions entre eux et les forces évoquées. 
Vous pourrez par la suite ou en même temps en apprendre sur les différents courants magiques (il est toujours bon d'avoir des connaissances sur plusieurs courants). Vous trouverez, votre voie en temps voulu. 
Une fois sur votre voie, vous irez naturellement chercher des informations à ce sujet. Il faut tout de même garder en tête que ce n'est pas parce que vous vous êtes lancés sur la voie de l'élémentale que vous ne pourrez pas évoquer des entités nordiques, grecques et j'en passe. Il faut simplement que l'entité soit celle la plus à même de vous aider à atteindre votre but. Vous pouvez évoquer des entités de différentes provenances, mais avant il vous faudra les connaître et connaître les rites qui leur étaient ou sont voués. Surtout n'oubliez jamais que les entités ne sont pas toutes de gentils petits esprits que vous pouvez invoquer sans les remercier à la fin, nous ne sommes pas au pays des Bisounours. Les situer dans les différents courants religieux qu'ils soient polythéistes ou monothéistes. Personnellement, je reste dans l'élémentale et le panthéon germano-nordique. D'ailleurs avec le temps vous verrez que certains dieux de deux différents cultes, parfois très éloignés, ont les mêmes attributs, voir une histoire similaire. C'est tout à fait normal. Les cultes se sont en tout temps inspirés de celui des voisins...
Maintenant je vais insister sur l'importance des mots dans les rituels. Il faut éviter les doubles interprétations, il faut être clair dans votre demande. Il ne faut pas faire de métaphores, même si elles semblent plus solennelles qu'une phrase clair. 
De plus une détermination sans faille et une très bonne concentration sont requises. Voilà le principal. Vous apprendrez rapidement à faire des rituels une fois que vous aurez acquis ce savoir.

Par quel rituel commencer ?


Premièrement, il vous faudra toujours former un cercle, bulle de protection. De quelle manière ? Cela ne tient qu'à vous.

A l'intérieur d'un cercle de protection, vous pourrez commencer par consacrer vos objets rituels qui devront être utilisés uniquement à cette fin. Il en existe beaucoup, vous jugerez par vous-même s'ils vous seront utiles ou non. Cependant, après une expérience brûlante, je me suis rendue compte que le chaudron était utile (par exemple pour faire brûler des objets sans finir avec les doigts en cloques).

Certains parlent de rituel de dédicace. Il peut vous être utile si vous le jugez nécessaire. Il s'agit là de se présenter (sous son nom de sorcier/ère ou sous votre véritable nom) aux forces avec lesquelles vous allez travailler. 

Est-ce que si j'avoue pratiquer la magie, je risque une chasse aux sorcières ?

Voilà la question que j'entends toujours. Mes amies/s savent que je pratique la magie depuis environ trois ans. Ils m'ont tous demandé si on m'avait prise à parti parce que je pratiquais un art interdit dans le christianisme. En effet, il y aura toujours des gens pour vous traiter de blasphémateurs, infidèles et je ne sais quelle autre joyeuseté. Le fait est que dans les pays occidentaux, une loi dit que nous avons la liberté de choisir notre culte. Personne ne pourra vous faire un procès parce qu'il vous a découvert en train de faire un rituel.

Petite anecdote qui m'est arrivée à la dernière nouvelle lune, je pratiquais un rituel et une bande d'amis qui avaient plus ou moins mon âge sont arrivés. Ils ont eu peur et se sont mis à crier des : 
"Qu'est-ce que tu fous ? C'est dangereux on se barre..." Je leur ai dit de ne surtout pas traverser le cercle de sel, de se taire ou de partir, en gardant ma concentration. Ils sont restés et ont assisté à la fin de mon rituel qui les a impressionné. En effet, ils m'on avoué après coup qu'ils avaient un court instant pensé que j'étais une sorte de cinglée prête à les tuer, néanmoins ils se sont montrés ouverts et respectueux envers mon culte. Nous avons pu échanger, certains étaient sceptiques et d'autres me croyaient à moitié. Je m'en suis allée et ils n'ont pas vandalisé le site, car j'ai tout de même réussi à les persuader que la nature était plus importante que nos vies.

Je pense que c'est tout ce que j'ai à dire pour l'instant au sujet de la magie. Si des questions que j'aurais oubliées vous viennent en tête laissez un commentaire (constructif bien entendu).

Freyja