lundi 3 avril 2017

Fête du solstice d'été : Litha

Comme chaque année je compte fêter le solstice d'été en compagnie de mes amis. J'en parle maintenant, car il aura lieu dans un peu moins de trois mois, le 21 juin 2017. Je veux que cette fête se fasse dans les règles ! Je parlerai de Beltane (que je ne pourrai pas fêter cette année malheureusement) dans un prochain article qui viendra dans la semaine.

Certains se battent pour la date, car les astres et le calendrier grégorien ne sont pas tout à fait d'accord. Je vous conseille de télécharger l'application Calendrier - Soleil et Lune .

L'importance du solstice d'été 


C'est le jour où l'ont priait le dieu Balder, dieu de la lumière, de la bonté et de la pureté. C'est aussi l'un des quatre sabbats mineurs qui comprennent les équinoxes et les solstices. Sur la roue runique, Litha est désignée par la rune Dagaz, dont certaines significations en divination et magie sont : jour, lumière, clarté, espoir, vitalité...

Le jour de Litha, on faisait la fête. On allumait de grands feux et des roues solaires (des roues de paille enflammée) dévalaient les collines pour finir leur course dans des rivières. Leur passage sur la terre possédait des propriétés de fertilisation.

Une autre coutume (encore présente de nos jours) était de fabriquer des bateaux en modèle réduit et de leur mettre le feu en les laissant dériver sur une rivière ou dans la mer. Ceci représente la crémation de Balder dans son bateau funéraire.

Magiquement...


Traditionnellement, c'est un jour propice à la guérison et la purification. C'est aussi le moment où la lumière commence à décroître et que le voile entre les mondes est aussi fin qu'à Samhain. C'est donc le jour où les esprits des ancêtres peuvent traverser le voile.

C'est aussi le moment de récolter les herbes médicinales et les rituels d'amour, de prospérité, de fertilité et la guérison seront plus efficaces si effectués aux alentours de ce jour, car les forces sont décuplées.

Ma manière de fêter Litha


Le matin, je pars dans la nature, là où la fête va se dérouler et je dédie un rituel à la nature, pour que l'eau soit pure, la terre fertile et la faune en pleine santé.

La journée nous faisons un feu et écoutons de la musique en mangeant et nous amusant dans l'eau si le temps le permet. Généralement je tire les runes pour mes amis. Avant la fin de la journée, nous plantons nos tentes et là commence une véritable fête avec de l'hydromel, de la bière, de l'hypocras... Nous mangeons à volonté des aliments grillés sur le feu que nous alimentons de plus en plus, toujours en musique et en riant. Pendant la nuit, nous mettons le feu au fameux bateau funéraire, fabriqué en bois et en paille, et le laissons dériver sur la rivière.

Beaucoup d'entre nous vont se coucher, mais certains restent jusqu'à l'aube et là nous éteignons enfin le feu. Cette fête est toujours réussie, nous nous sommes amusés, nous sommes dans la nature et mis à part quelques maux de tête mes amis et moi sommes toujours de bonne humeur.